Friends for ever 

Notre aventure américaine a commencé il y a trois ans et demi en quittant nos amis de France et s’est finie l’été dernier en laissant derrière nous nos amis de Greenville, à la conquête du retour.

Les amis d’hier se retrouvent peu à peu dans la dentelle d’un fil de conversation et les amis nouveaux célèbrent la vie nouvelle, mais au décor familier.

Les amis dépassent la peur de l’inconnu ou du trop connu. Ils deviennent les sentinelles de nos souvenirs et creusent ce sillon de tendresse qui donne relief et saveur à nos histoires. 

Ils sont.

Et à table de préférence. Une bouteille trop rouge et trop grande, un  fromage alangui , un dîner très parisien et très chic, des gaufres élégantes et fondantes.

Il faut le dire, les amis ressemblent à la gaufre fourrée de mon amie. C’est tout petit mais fourré de bonheur. Dès la première bouchée, le sucre roux adoucit le cafard, réveille le goût et donne envie d’une suite.

Au creux de cette gaufre j’ai fourré mes larmes d’avoir quitté ma chère Amérique, la joie de retrouver les amis d’autrefois, ceux que j’ai laissés et que je retrouverais, notre nouvelle vie à la française mais pas tout à fait comme la française d’avant. 

Dans ma bouche, le chagrin se répare  et le frétillement du nouveau commence.

Quelque chose a changé. 

Mais les amis sont encore.

Les super héros de mon cœur!

  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s