Fine indeed

Les Américains ne se plaignent pas et les gens qui se plaignent les ennuient.

Le Français c’est autre chose.

Et moi je suis française donc j’aime passionnément râler. C’est presque rassurant de se plaindre. Un genre de refrain du matin.

Donc quand je suis arrivée ici j’ennuyais. On m’a souvent demandé comment se passait notre arrivée, selon l’expression mot à mot, comment on s’ajustait et le petit mot fatal pour un French: si ce n’était pas trop dur.

Je le dis comme un secret qu’on se chuchote: 

C’EST LA QUESTION PIÈGE.

ET MOI JE NE LE SAVAIS PAS.

On m’a demandé souvent en arrivant ici comment se passait l‘adjustment. Avec un air attendri en plus. 

Et moi en bonne petite française de râler: l’accent traînant du sud, leur lenteur infinie sur la route, la climatisation cassée par 40 degrés et 100 pour cent d’humidité, etc. 

On me regardait avec cet air effrayé comme si j’étais devenue une chose monstrueuse, un genre d’objet déformé et inconsistant, une somme d’ennui et  de découragement. Et moi étonnée de n’entendre aucun écho à mes plaintes si ce n’est un sec goodbye.

Un jour je me suis déplacée un orteil et ne suis pas très sensible à la douleur. Donc je continuais d’avancer et d’organiser ma vie tranquillement sans trop me focaliser sur le côté pénible de mon atelle ou de la douleur. C’est la vie!

On m’a gentiment demandé comment j’allais. C’est gentil, je me débrouille. Ét le quotidien? On fait aller, oui. PING! C’était ze réponse! Qui déclenche le gentil très gentil Américain: avec ses grandes accolades, ses soupirs attendris de caniche enamouré, ses yeux qui brillent d’admiration comme dans les films.

En Amérique: on ne se plaint pas, on ne râle pas, on continue d’avancer, on se dit que cela pourrait être pire, que Dieu reprend ce qu’il veut (entendu de mes deux oreilles certifiées).

La caissière s’est fait cambriolée sa maison, on lui a tout pris mais Thanks God, les voleurs ont laissé les jouets pour les enfants.

La maman du garagiste boite à cause d’une opération ratée au genou mais heureusement elle peut encore aller au travail.

Mon voisin était au chômage et sa femme était sans revenus mais ils avaient des amis adorables qui leur ont payé les fournitures scolaires de leurs deux enfants.

En France on dit fingers in the nose.

Aux US on dit everything is fine.

Perfect. Amazing. Wonderful. Great. 

Et surtout la certitude que Dieu s’occupe de l’essentiel.

  

Publicités

6 réponses à “Fine indeed

  1. Positive attitude en toute circonstance 🙂 Ceci dit ça ferait pas de mal que certains français s’en inspirent parce que comme je dis souvent « on n’est pas dans un pays en guerre et globalement on mange à notre faim même si on ne mange pas forcément ce que l’on voudrait ». Et au lieu de voir ce qui ne va pas, c’est bien de se réjouir de ce qui fonctionne et qui va.

  2. Tu me fais rire!: je viens d’acheter « j’arrete de raler », par une Francaise mariee a un Americain…. Je prepare mon retour:). Tu devrais le lire!bizz
    Bene

    • Bon ceci dit, moi aussi parfois je râle pour des choses que je voudrais voir s’améliorer. Et en fait, je me dis que si je ne râlais pas, j’aurais l’impression de ne plus exister ou d’être éteinte.

  3. C’est drôle… ! Nous vivons depuis presque deux ans en Virginie et repartons cet été. Court passage mais tout ce que vous dites est tellement vrai et si drôlement raconté! J’adore les soupirs de caniche énamouré…

  4. Critère de reconnaissance qui marche dans le monde entier. Tu reconnais un français a 10 kms a la ronde, par sa capacité a râler en permanence et en public ! Cela frise l’indécence, en tout cas un certain manque de savoir-vivre. Quand j’entends un prof français expatrié (salaire de 10 000euros/mois) expliquer a un collègue libanais (salaire de 1200 euros/mois ) qu’il ne s’en sort pas, que la vie est dure… j »ai honte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s