NY road #7

Sous les pavés la plage! Et une plage comme je n’en avais pas vu depuis longtemps. Il y avait le tout de ce que j’aime:

des petits cottages aux couleurs d’une cabane de pêcheurs, avec les hortensias qui fleurissent devant,

un pub à l’anglaise dans le tournant du village, juste avant un phare pimpant qui éclaire le jour (l’efficacité américaine?),

un petit chemin qui mène au sable entre deux buissons fleuris,

l’eau transparente et calme d’une petite crique,

un sable encore un peu rocailleux, qui ne fait pas mal aux pieds mais qui crisse encore un peu,

ni trop chaud ni trop humide

et surtout quelques éléphants de mer qui jouent ça et là au milieu des baigneurs.

C’est ici que sévit le clan Kennedy, qui délaissant le clinquant des grandes villas de Newport, s’est installé un peu plus loin dans une cabane à l’origine, qui s’est élargie plus vite au rythme de la fortune que de celui des enfants (neuf quand même).
C’est ici que sévit ce petit monsieur sur le bord de la route, qui photographie des oiseaux et qui attendait au pied d’un nid, le retour de l’aigrette mâle réputée pêcher des gros poissons pour le prendre en photo. Chaque mouvement de bec de la femelle a été copieusement immortalisé.

Voilà Cape Cod. Une côte tout en bleu et gris, des maisons de quelques siècles qui campent sans prétention de fortune et pourtant si cossues, le chic naturel et le luxe qui ne se voit pas. Tout ce que j’aime!

IMG_3971-0.JPG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s