NY road #2

Première étape et premiers gratte-ciels pour nos enfants: Baltimore. Les yeux pointés vers le ciel, mêmes leurs petits museaux semblent se hisser.

C’est une ville étrange dans son ambiance. Il y a des grands immeubles mais éteints, un port rempli de bateaux étranges mais les cafés qui donnent sur la jetée résonnent de silence, partout des projets et des chantiers en ébullition mais à peine une poignée de gens pour déambuler dans les rues au pas lent d’un bas débit.

On a visité un sous-marin à s’entasser comme des sardines, admiré une bibliothèque dont les livres par milliers sont si anciens qu’ils semblent s’émietter comme de menus trésors, vu la maison de Wallis Simpson, celle pour qui en son temps un roi renonça au trône d’Angleterre à la veille de la seconde guerre mondiale.

Baltimore n’apparaît pas dans le guide du Routard et forme quelques lignes dans le guide bleu. Pourtant au creux de ses briques rouges, il s’est écrit ici l’hymne national américain.

C’est peut-être ce qui surprend le plus dans une grande ville américaine:
c’est que ces grands immeubles semblent davantage faits pour enfermer des bonnes affaires que des bonnes histoires.

20140805-222059-80459231.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s