Go west #10

Une expérience déconcertante.

Cela fait déjà quelques jours que nos coeurs oscillent entre rire et surprise.

L’Utah ou le pays religieux dans un contexte américain déjà plus religieux qu’ailleurs en Occident.

C’est un état familial. On ne me pose aucune question sur mes sept enfants, tous les mormons ont des des tonnes de gamins super rapprochés en âge. Trois jours sans passer pour une bête de foire c’est un plus incontestable.

L’alcool avec modération c’est du live. On n’en consomme que si la partie repas recouvre 70% des dépenses faites dans le restaurant. Sinon c’est à l’eau. Jésus après les noces de Cana en version alcoolique anonyme.

En Utah c’est ville morte le dimanche matin. Non non pas pour une heure de messe. Trois heures non stop de temple, prières et palabres. Il y a ça chez les orthodoxes aussi des messes de trois heures, sauf que dans certaines églises on peut sortir pendant le sermon boire un café. Ici ce n’est pas possible, le café comme le thé c’est péché.

En revanche la polygamie est tolérée. Le fondateur a eu lui-même une vingtaine de femmes qu’il foutrait toutes ensemble dans une bicoque et lui avait une grande maison à côté. Un don Juan qui deviendrait prophète. Pour boire à sa santé il est proposé dans certains bistrots un peu trop libéraux une bière au nom alléchant, POLYGAMY BEER. Pour les assoiffés de Dieu ou autre.

Bienvenue en pays mormon.

La capitale à elle seule est une propagande géante. Des allées carrées, des immeubles d’un blanc monsieur Propre et pas un petit prout ni même la trace d’un malabar sur les trottoirs. Les mâles ont des allures détendues de Tommy Hillfinger ambulants. Les dames déambulent en Jackie Kennedy, l’air forcé de celles qui prétendent être élégantes. Des fleurs et des fontaines préfigurent un nouvel Éden. Version kitsch.

Des sœurs sortent de tous les recoins à tout moment et même dans les toilettes pour susciter la discussion, nous accueillir et nous confire dans les révélations des pionniers mormons. Il faut s’imaginer de valeureux américains qui ont traversé désert et montagne pour arriver ici. Le soleil a peut-être chauffé leurs esprits.

Avec autant de sourires fleuris et d’aimables bosquets, les temples et musées sur la religion mormone sont une expérience étrange. Un mélange de curiosité et de doute. Une invitation au voyage intérieur, dans le très fond de nos croyances.

Par exemple est-ce que je crois sincèrement que le retour de Jésus se fera nécessairement aux États-Unis?
20140624-211955-76795929.jpg

Publicités

5 réponses à “Go west #10

  1. ça doit être quand même reposant d’avoir du beau, du propre et du calme. Sinon, pour rebondir sur ta dernière phrase, c’est « drôle » mais à la messe il y a peu, le prêtre a dit « En tant que catholique, croyez-vous vraiment que Jésus va revenir ? » Il a précisé que dans bon nombre de livres de confession musulmane ils attendent que Jésus revienne alors que nous, sommes plus tièdes à ce concept.
    Bonne bière 🙂

  2. Un autre monde…déconcertant ! Ça me met mal à l’aise !!! Brrr…. C’est fou ce pays ! ( Très bien écrit : Le petit frisson monte doucement dans le dos. On prend un air ravi sur tes premières phrases – Chic, ils font enfin corps avec la politique ambiante – et puis on se rend compte que non non non, où sont-ils tombés ! Barrez-vous de ce bourbier au sourire maxi white !! )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s