Go west #8

C’est ce qui s’appelle être par monts et par vaux. Road trip.

Du bitume tout droit bien droit surtout droit.

Des montagnes, des collines, des falaises, des dunes, des rivières et surtout du désert.
Un truc plein de cailloux et de sable. Quelques survivors botaniques. Et nous.

Marcher dans un désert c’est bizarre parce qu’il n’y a pas de plage à la fin On marche dans un sable impassible, sans promesse d’un monde meilleur au bout du chemin et le soleil qui rend toute chose intense.

La fleur orange semble colorer tout le désert. La blanche l’illumine.

Un lézard passe. Le seul à être pressé ici.

Et le silence. Pas un silence assourdissant mais un silence léger. Si léger qu’on entend le moindre bruit.

On se prend pour des Indiens, à la devinette du prochain mouvement.

On pourrait se désespérer dans ce désert. Et pourtant il semble que tous ceux qui le traversent cherchent quelque chose.

Une vie meilleure?
Pour moi ce sera une margarita.

Bagdad café Spirit.

20140622-174421-63861742.jpg

Publicités

Une réponse à “Go west #8

  1. Ah ça c’est un sacré désert ! Moi qui hier disait ma fille que j’aimerais bien aller dans un endroit vide pour chanter à tue-tête, j’aurais été vernie ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s