Go west #3

La drôle de ville est derrière nous. On a traversé des grandes collines qui nous ont montés vers des endroits que seul l’œil peut imaginer.

La route 66.

Un petit bout a croisé notre route, plein de vieilles bagnoles et de motards à l’œil nostalgique et rempli de paysages sauvages.

Il n’y a plus âme qui vive et même le portable ne capte plus que son ombre.

Une vieille station essence qui promet sur sa devanture que les toilettes sont propres. Ce qui est vérifié. Le garagiste s’est figé dans son temps derrière le comptoir. Au mur des centaines de plaques de voitures racontent ses rencontres muettes. Parce que lui ne sait plus parler. Il répond par oui ou par non en avalant ses syllabes comme s’il répugnait à sortir un son de sa bouche.

Oui les mots se sont noyés dans ces grands plateaux tellement brûlés par le soleil que l’herbe est presque blanche. Seule demeure la route. Majestueuse.20140616-213004-77404681.jpg

Publicités

4 réponses à “Go west #3

  1. C’est ce que j’ai préféré dans le (petit) morceau des States visité : Les longues lignes de bitume souligné par la bande centrale jaune. Et les hautes herbes qui dansent sur des bas côtés infinis ! – Et un hameau parfois, ou une épicerie Gasoil qui sort de nul part…. –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s