A little song again

Au fond d’une campagne américaine se sont exilées pour leur amoureux des Parisiennes.

Et les Parisiennes entre deux grosputains prononcés comme une incantation à la moue grise des Parisiens, ont la nostalgie des petits bistrots, des jolies boutiques qu’on découvre à pied le nez au vent, perdues dans leur flânerie et leur rêverie, au détour d’un conversation elles voudraient s émettre à jour des nouveaux talents, et de ces chanteurs sans truc à paillettes mais justement chouettes parce qu’ils réveillent la musique.

Moi comme ça fait 11 ans que j’ai quitté Paris, forcément je vis Paris en mode morse, je lis frénétiquement ELLE en faisant abstraction sur les pages mode à petit prix mais à partir de 200 euros, j’essaye de placer des noms nouveaux dans mes conversations d’exilée. Mais ma potesse elle c’est une pointure. ELLE a un secret: elle n’a quitté Paris que depuis 9 mois. Elle est donc trop forte en nouveaux gens, trucs tendance, et autres chansons qui font guitare à la main genre je-suis-vachement-zen.

Ainsi de pause clope en délire, de délires en chansons, on a parlé de Franck Zerbib.

C’est qui Franck Zerbib?

Je suis allée vérifier pour me sentir moins débile: il a sa page Wikipédia. Et ouep. Ça ça en jette forcément.

Ça c’est justement l’art de la Parisienne: découvrir des plans inconnus du grand public, se croire seule au monde à connaître un genre de mythe et en fait on est une tonne à aimer la même musique, le même restaurant, le même fringue.

Retour à Franck Zerbib.

Forcément au milieu de nos forêts du Sud, débordant de glycines, d’azalées et de grands espaces, la poésie pleine de Paris de Franck Zerbib, ça te twiste le moindre gazon nickel, une envie de réveiller le voisinage rangé d’une autre vie qui déborde de joie et de spontanéité.

Pour les curieuses (et les curieux, puisque j’ai désormais trois lecteurs mâles identifiés) voici un lien: http://youtu.be/kxKr7LscA8U

Alors notre campagne nous paraît tendance, ambiance totale liberté, l’Amérique est aux Parisiennes!

tantpis pour les voisins on va faire un truc de fous ici: utiliser notre jardin!
l’herbe n’est pas tondue!
le dance floor des Parisiennes en exil ils est vert, ça c’est notre minuscule coin de créativité.

(Avec le vin)

Au fond d’une campagne américaine, j’ai dansé et chanté sur Lord of the Ringues. Même que je me suis achetée la chanson. Ouep.

Elle est trop cool.

http://youtu.be/GD2qMZmale0

Et comme une ritournelle je m’échappe vers Paris, dans les volutes de la cigarette de ma copine, j’ai une identité: je suis ringue.

Sauf que…

Dans deux mois je reviens à Paris voir la famille, les visages gris et les embouteillages chéris.

Et au prochain concert de Franck, j’aimerai bien qu’il me fasse sa super chorégraphie de Lord of thé Ringues.
Il l’a promis à ma copine.

SI

si

si on lui trouve mille like sur Facebook.

Alors je m’adresse à vous chères lectrices et mes trois lecteurs identifiés, likez likez à votre bon cœur, messieurs mesdames, cet article. Ça fera du bien à nos cafés, à notre nostalgie.

Et surtout pour ma copine qui va le voir en concert. Et pour moi qui aurait l’air branché par procuration.

Soit parce que vous aimez ce blog.

Soit parce que vous aimez Franck Zerbib.

Soit parce que comme moi vous êtes fières d’être une ringarde.

20130425-103049.jpg

Publicités

3 réponses à “A little song again

  1. Comme toi, ça fait 12 ans que j’ai quitté la France et à part quand je tombe sur des Paris Match à Chapters, j’ai bien déconnecté de tout. Je passe mon temps à me demander si tel ou tel « star » est encore en vie ou morte (et des fois j’ai des surprises!) 😆

  2. Haha une foison ai dit avec un ton très sérieux et effaré à la fois à ma belle-mère: vous savez qu’Edith Piaf est morte??? Elle m’a dit: noooon? Avant de réaliser qu’elle s’était fait avoir!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s