Welcome to America!

On a voulu rejouer la scène du Titanic avec le migrant, qui arrive, après la pluie et les merdes, sur le sol de ses rêves, harassé mais heureux. On n’a pas été mauvais.

Le service prioritaire pour Famille Nombreuse des aéroports de Paris nous a enregistré en dernier. Course dans Roissy pour retrouver à temps la porte d’embarquement. Affublé d’enfants, il faut imaginer le parent comme un mix de sprinter et d’haltérophile.

Le premier avion a laissé six valises sur neuf à Paris.

Le deuxième avion a eu trois heures de retard, soit une arrivée, heure américaine minuit. On rajoute six heures et il est six heures du matin dans nos têtes. Petit détail: on voyage avec sept enfants.

On récupère nos trois valises restantes.

Il manque la valise avec les couches de la dernière. Il est minuit toujours?

En grattant le fond de mon Vanessa Bruno, merveilleux après 11 heures de voyage, un change plein de miettes. Yummi.

Un orage tropical. La chaleur qui colle à la saleté des huit heures de vol, l’humidité qui fait macérer mais des palmiers.

Mais après la porte de sortie, c’est l’Amérique. Si ce n’était pour le tapis dégueulasse, on en baiserait presque le sol, tel le Pape. Pas le temps.

SURPRISE! Whaouh! Fantastique! (à prononcer avec un accent américain enthousiaste, genre comme un feu d’artifice).

Nos amis américains étaient au rendez-vous des bons copains! Ballons, flonflons, bravos, applaudissements! Yeah! America!

Et un sac rempli de ce qui nous manquait.

Et un voiturage jusqu’à l’hôtel pour ne pas se perdre.

Et les sous-titres pour comprendre ce drôle d’accent du Sud, où l’on rajoute des voyelles aux voyelles américaines.

J’ai eu bien de la chance d’avoir des amis américains à l’arrivée. Des amis qui ne râlent pas du retard, des amis qui voient l’orage comme un heureux évènement, des amis qui ont des brosses à dent pour nous.

Note: songer à prendre un Américain avec moi à chaque fois que je m’installe quelque part, c’est aussi rassurant qu’un doudou.

Publicités

22 réponses à “Welcome to America!

  1. c cool ce nouveau blog. Et moi qui croyais que le panier de muffins de Bree dans DH était un mythe!!! Nous on a pas eu tt ça en arrivant à Marseille, et pourtant je trouve les marseillais nettement plus avenants que les angevins! Belle vie à vous tous

    • non ce n’est pas un mythe mais ce n’est pas pour autant qu’on devient les meilleurs amis du monde!!! Les Américains sont très accueillants c’est vrai mais je ne suis pas certaine que tu t’en fais facilement des amis…

  2. Wouah, je vais être obligée d’arrêter de dire du mal du « Made in AMerica » en te lisant !
    Ici aussi on sait accueillir mais c’est moins Bree Bree.

  3. Ravie de découvrir ton nouveau blog. Quel changement de vie, bravo et bon courage pour toutes les démarches qui vont avec.
    Nous avons frôlé l’expat mais finalement ce sera la région parisienne pour la prochaine rentrée…
    Ta fille est décidément très craquounette !

  4. Ravie de retrouver la migrante 🙂
    Je signale juste qu’il y a une coquille dans le lien du blog car il manque le premier « i » et du coup, ça m’indiquait que le blog n’existait pas.
    Sur ce, je m’en vais lire les nouvelles du front.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s